Les Tempêtes
En octobre 1891, alors que les vagues venaient mourir à quinze mètres de la jetée, une lame énorme
recouvrit toute la plage d'un mètre d'eau, inondant les quelques quarante personnes qui s'y prélassaient.
Dans un tumulte indescriptible, les guides-baigneurs plongèrent pour sauver les enfants, tandis que
les vagues escamotaient vêtements et souliers.

En 1924, puis de nouveau en 1930, peu après le
naufrage du Kneworth, un vrai raz-de-marée
s'abattit sur ce promenoir : portes de magasins,
du café de la plage et de l'établissement de bains
furent défoncées et le mobilier mis en pièces.

   
Texte de Monique et Francis Rousseau - Biarritz-Promenades