La vie mondaine

Les Etablissements de Bains

Alors qu'en 1845, la municipalité Jean Harriet avait fait installer des " cabinets ou tentes " sur les plages,
commencent à apparaître des Etablissements de Bains :

Le jardinier Jean-Auguste Darricarrère obtint le 15 octobre 1856 l'autorisation de l'empereur de prendre possession d'un terrain dépendant du rivage.

En 1858, des règles furent établies : permission accordée à Darricarrère, propriétaire de la "baraque de bains chauds", bâtie en partie sur le domaine communal et en partie sur le domaine de l'Etat, de jouir du terrain moyennant un droit de plaçage, droit de passer avec son tonneau attelé sur le chemin, de descendre son charbon sur des charrettes jusqu'à la baraque à charge pour lui de réparer les dégradations occasionnées par le transport et pour reconnaître ces faveurs " d'accepter le tarif imposé : 75 centimes pour un bain chaud d'eau de mer, 1 F pour un bain chaud d'eau douce, 3,50 F pour un bain de mer transporté à domicile. La vente du terrain sera définitive en septembre 1860.
L'eau de mer, pompée sous la Roche Plate, montait à l'aide d'un élévateur d'une grande simplicité : un tourniquet d'axe vertical à bras horizontal à l'extrémité duquel peinait, des heures durant, un malheureux cheval. Les enfants allaient observer par une fenêtre l'animal tournant inlassablement dans la salle souterraine de pompage.

En 1874, Darricarrère fit construire des appartements meublés au-dessus de son établissement de bains, une maison de brique décorée de pans de bois. On pouvait prendre des bains de vapeur, des " bains médicinaux ", des douches d'algues marines et faire des fumigations.
Bains chauds de M. Darricarrère, à la plage des Fous, appelée aussi plage du Moulin de Blaye
puis sous le Second Empire, plage de l'Impératrice en bordure de laquelle l'on construisit
alors les " Bains Napoléon ", établissement de style mauresque.

Un autre établissement de bains fut également
édifié au Port-Vieux, celui de Madame Veuve Larrebat.
   
ainsi qu'à la Côte des Basques

 

Texte de Monique et Julie Beaufils - Biarritz - Mémoire en Images (Tome 1)

Biarritz / Les Quartiers / Les Hôtels / Les Villas - Les Belles disparues / Les Eglises / La vie quotidienne / La vie mondaine