Les Quartiers de Biarritz

Les Gares de Biarritz
LA GARE DE LA NEGRESSE

L'impératrice Eugénie ne voulait pour rien au monde une grande station de chemin de fer trop
près de sa douce villégiature. On construisit donc, en 1864, une gare à La Négresse.




La gare en 1906





Le roi Edouard VII, la princesse Béatrix
de Battenberg et la nouvelle reine
d'Espagne en gare de La Négresse




LA GARE DU MIDI
Mais au début du XXe siècle, les trois kilomètres séparant La Négesse et le centre ville étaient un lourd handicap
pour une station aussi moderne que Biarritz. Après d'âpres discussions, on décida de créer une liaison. Il fallut
qu'une déclaration d'utilité publique fût adoptée par le Sénat en 1905. Les travaux démarrèrent en 1906.

Il fallut aménager la voie qui traverse une partie de Biarrtiz et notamment percer un tunnel de 260 mètres de
long. Le chantier durant cinq ans au lieu des deux années prévues.

La Gare du Midi en construction

Dès son inauguration, en 1912, des trains à vapeur vinrent déverser un flot de voyageurs et de célébrités
en plein centre ville.
 
L'architecte Adolphe Dervaux avait vu grand.

Edifice spacieux, avec un accès facile pour le chargement des marchandises au niveau des quais, une gare routière, une verrière donnant une luminosité et protégeant les voyageurs des intempéries, un ascenceur et un immense escalier qui permettaient de sortir de la gare par l'avenue Foch en contrebas.

Sur un des pans de mur du hall d'accueil, on pouvait voir une mosaïque de Mauméjean.

   
 


Texte de Monique et Julie Beaufils - Biarritz - Mémoire en Images (Tome 2)

Biarritz / Les Quartiers / Les Hôtels / Les Villas - Les Belles disparues / Les Eglises / La vie quotidienne / La vie mondaine