Les Quartiers de Biarritz

Rue Gambetta
Hôtel Les Princes
Grande Epicerie Centrale
de M. Vivié

Rue Mazagran
En 1862

La rue des Grands Bijoutiers

Avec notamment la bijouterie Mellerio où colliers et diadèmes brillaient de tous leurs feux.
Ces joailliers originaires de Lombardie étaient arrivés en France sous François 1er.

Après un intermède de quatre ans à Madrid, ils revenaient à Paris en 1852 pour ne plus
quitter la rue de la Paix. Ils suivirent Napoléon III jusqu'à Biarritz et la rue Mazagran
accueillit leur premier magasin biarrot.


En 1896, la station venait contempler en devanture le solitaire de plus de cinq carats de la reine
Nathalie de Serbie. La souveraine croyait avoir perdu ce bijou qu'elle portait à son doigt depuis vingt ans.
Elle avait décidé, si elle le retrouvait de le mettre en loterie au profit des Petites Soeurs des Pauvres
qui venaient d'agrandir leur asile de vieillards.

Le lendemain même de cette résolution, on lui rapporta la bague égarée.

La reine tint parole. Elle demanda au ministère de l'Intérieur l'autorisation de lancer une
loterie de 20 000 billets à travers toute la France.

Les Mellerio exposèrent ce lot unique et contribuèrent à la diffusion des billets.
Le vicomte de Chasteigner finit par mettre la main sur le billet gagnant qu'il avait perdu.
Mais les journaux annonçaient que la gagnante était une demoiselle de Dax.

La bijouterie Mellerio s'établira par la suite place Clémenceau.


en descendant vers le Port-Vieux.

 

Texte de Monique et Francis Rousseau - Biarritz-Promenade
Biarritz / Les Quartiers / Les Hôtels / Les Villas - Les Belles disparues / Les Eglises / La vie quotidienne / La vie mondaine